( 3 mars, 2014 )

Dynatie le Tigre

Biyong Edimongo Cédric alias Dynastie le Tigre pourrait penser qu’il amorce à peine sa carrière, mais à voir son parcours tout converge au sujet d’un embouteillage de connaissances en matière de chant, et d’un savoir faire qu’il a bien voulu faire savoir, mettant en exergue un visage de jeune déterminé et charismatique sans pour autant éloigner de lui une dextérité et une spiritualité pointue. 24ème enfant d’une famille qui en compte 27 pour quatre femmes, le fils du regretté Edimongo Alfred et de Zam Eya’a Philomène nourrit une folle passion pour la musique depuis plus d’une quinzaine d’années. Tout petit, c’est la curiosité qui le pousse à suivre les pas de sa maman à la chorale du village. Sa technique de chant et son potentiel vocal laissait déjà ses aînés sans voix. Il aimait chanter, il adorait même le faire, au point où il ne loupait plus les occasions de faire don de sa voix lors des anniversaires ou encore baptêmes dans les environs. Le petit Cédric ne se contente plus des chorales et se lance alors dans les interprétations ; ses idoles sont à ce moment le très grand Eboa Lotin et Final D du Bantou Pô-si. Le temps passait, et le jeune se rend à l’évidence qu’une vraie carrière serait peut-être son destin… Son goût pour la compétition prend immédiatement le dessus et le désormais Dynastie se lance dans l’aventure : 4ème finaliste à Stars de 2main 2010, Prix Camtel au Karaoké 2011, 2ème finaliste au grand concours Coca-Cola Yaoundé 2011, Révélation du Comice Agropastoral d’Ebolowa, et Lauréat du Concours national de Mutziq 2012. Le garçon occupait même le carré des 5 sélectionnés au Cameroun pour la 2ème édition du grand Concours panafricain African Star mais ne sera malheureusement pas choisi pour représenter le pays à la compétition. Dynastie ne s’arrête pas là, il accompagne également les grands noms de la chanson tels Ange Ebogo, Sam Fan Thomas, Martin Pécheur, Willy de Paris ou encore Achallé avec qui il collabore toujours. Sa polyvalence l’emmène aussi à travailler avec d’autres aînés dans la mouvance hip hop notamment Tonton Boudor, Izmo le Rapologue et bien d’autres encore… Si Dynastie le Tigre caresse aussi bien les mélodies et joue avec les notes, c’est en partie dû à sa bonne connaissance d’instruments comme le piano (son instrument de prédilection), la guitare basse, mais aussi la batterie. En ce moment, son single TOTO Pi entre en phase promotionnelle, mais le garçon trouve encore le temps de s’impliquer dans d’autres projets comme me fameux Mutziq Stars, un projet qui regroupe les lauréats des dernières éditions autour d’une chanson. Aux côtés de Karyn Beyala, Stypak Samo, les jumeaux One Face, Fan J, Dynastie se sent en famille et prend un réel plaisir en y posant son empreinte vocal, tant il se est à l’aise sur tous les rythmes (Bikutsi, Makossa, Hip hop, Jazz, Afro etc.). Pour contacter ce jeune prodige de la chanson camerounaise, les numéros 99 13 89 86 et 93 50 73 86 sont dispo 24/24. Vous pouvez aussi le retrouver sur facebook sous le nom Cedric Biyong Edimongo ou tout simplement Fan Club Dynastie Le Tigre

|