( 3 mars, 2014 )

X-Maleya

Les X-Maleya, lauréats du prix du meilleur album maxi single hip hop fusion au « Mboa Hip Hop Awards 2011 ». C’est le dernier laurier en date de ce trio qui n’en finit pas de glaner des « groupies », autant chez les jeunes qu’auprès des adultes. X-Maleya, c’est trois hommes et trois albums. Après le premier opus « Exil », sorti en 1998, le groupe perce véritablement en 2009, avec « Maleya » et son tube « Yelele ». Le morceau fait un tabac. Dans la même lancée, « Tchokolo » remet sur les devants de la scène, Roger, Auguste et Haïs. Ils reviennent cette année avec l’album « Tous ensemble ». Ce dernier produit marque une transition dans les sonorités du groupe.

S’il est exact qu’en véritable touche-à-tout, il s’est associé au rappeur Pit Baccardi sur l’album « Maleya » pour un remix de son titre-phare, le groupe est allé cette fois-ci un peu plus dans l’exploration d’autres styles. Le hip hop tient alors une bonne place dans « Tous ensemble ». Le titre de l’album est d’ailleurs interprété en featuring avec le rappeur franco-congolais Passi. Stone, un autre rappeur camerounais leur prête voix forte. Pit Baccardi refait une apparition sur « Son me », ballade dans laquelle les chanteurs en appellent à la protection du Seigneur face aux jaloux qui veulent les voir tomber. Sans doute des envieux de leur succès. Une réussite que les X-Maleya ont eux-mêmes beaucoup de mal à expliquer. Ils s’en remettent à Dieu, à leur travail et au soutien inconditionnel de leur public.

Elle est loin l’époque de « La Case », ce petit local situé au quartier Bastos à Yaoundé, où trois garçons répétaient leurs partitions sans se douter de leur notoriété future. A présent, X-Maleya est de tous les événements et de tous les spectacles, aussi bien nationaux qu’au-delà des frontières du terroir. Ce fut le cas lors du Festival panafricain d’Alger (Algérie) (Panaf 2009) où ils ont fait partie de la délégation camerounaise, comme les Macase, Donny Elwood et d’autres artistes camerounais à la renommée internationale. C’est dire que leur aura ne cesse de s’étendre. Jusqu’où ira la « Maleya mania » ? Le plus haut possible, espèrent les insatiables fans de ce trio dans le vent.

Pas de commentaires à “ X-Maleya ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|